Ce que j’aime dire aux parents d’un enfant dyslexique

Faut pas croire tout ce qu’on dit !

Les idées reçues, tout comme les préjugés, ont la fâcheuse habitude de prendre racine très rapidement et de manière durable. D’où l’importance de demeurer critique face aux croyances et opinions, qui peuvent varier grandement d’un enseignant ou d’un professionnel à l’autre.

D’autant plus que vous vous basez sur ces avis pour vous guider dans les décisions concernant votre fils ou votre fille dyslexique. Les enjeux peuvent devenir très lourds et les conséquences, à court et à long terme, désastreuses. Pour aider vos enfants, vous devez réussir à trouver vos propres repères et garder la tête froide – ce n’est pas toujours facile.

Voici ce que j’aimerais dire à tous les parents qui ont un enfant dyslexique et qui vivent de nombreux questionnements.

Allez vers ce qui fait du sens pour vous!

Et surtout, n’hésitez pas à

  • Questionner
  • Confronter

Rien ne vous oblige à endosser une idée si elle ne vous correspond pas. Je peux vous aider à déterminer de manière indépendante l’approche la mieux adaptée à votre enfant.

Par Denise Beauchemin, orthopédagogue

© Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s