Quand un enfant intelligent a du mal à lire…

Pas toujours facile de comprendre l’enfant dyslexique.

Pour la majorité d’entre nous, apprendre à lire ça se fait normalement, sans embûches. C’est pour cette raison, entre autres, que nous avons parfois du mal à comprendre que certains élèves, qui possèdent par ailleurs des capacités intellectuelles normales, souvent supérieures à la normale, sans aucun problème physique ni déficit auditif ou visuel, qui évoluent dans un milieu socioculturel sans problèmes notables, n’arrivent pas à lire.

Cependant, pour un certain nombre (environ 8 % de la population), il en va tout autrement. Ces élèves sont dyslexiques. Sans une aide spécialisée et des mesures pédagogiques adaptées, ils ne pourront pas à apprendre à lire.

Des recherches qui nous apportent des explications

Des découvertes capitales ont été réalisées dans le domaine de la dyslexie entre autres, grâce à l’utilisation de procédé comme le fMRI (imagerie par résonnance magnétique fonctionnelle).

Ainsi des chercheurs ont pu constater, en examinant des sujets durant une tâche de lecture, que certaines zones cérébrales qui sont activées chez les sujets non dyslexiques ne le sont pas chez les sujets dyslexiques.

Par ailleurs, ces mêmes recherches ont également démontré qu’après une intervention rééducative, l’activation cérébrale s’était accrue chez les sujets dyslexiques.

Vous pouvez envisager l’avenir avec espoir

Car la recherche et l’expérience, dont la mienne au quotidien, le démontrent clairement. Une rééducation appropriée, rigoureuse et bien menée permettra à l’élève dyslexique d’apprendre à lire, même si certaines difficultés peuvent persister, notamment au niveau du rythme, de la fluidité et de la compréhension de la lecture.

Pour assurer aux élèves dyslexiques les mêmes chances de réussite que les autres élèves, ils doivent pouvoir bénéficier d’un ensemble de ressources.

Rééducation + adaptations pédagogiques + renforcements positifs en continu

Il ne faut pas vous alerter au moindre signe de difficulté en lecture. Une simple consultation peut vous éclairer dans vos questionnements légitimes de parents. Je suis là pour vous .

Par Denise Beauchemin, orthopédagogue

© Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s